Stop ou encore pour Les guignols de l’info : la journée du 3 juillet va être décisive. Les artistes, les politiques se mobilisent pour sauver les marionnettes nées en 1998.

Le parisien consacre 2 pages aux guignols de l'info : sauvés ou stoppés sur Canal +  ?

Le parisien consacre 2 pages aux guignols de l’info : sauvés ou stoppés sur Canal + ? / Capture écran le parisien


Une pétition pour sauver les guignols de l’info a vu le jour suite au souhait de Vincent Bolloré d’arrêter les guignols de l’info à la rentrée 2015 alors même qu’il y a quelques jours Alain de Greef est mort (lui qui incarnait si bien l’esprit canal).

Pour Philippe Val ex patron de Charlie Hebdo, les guignols de l’info « tiennent un rôle fondamental dans une démocratie, dénoncent des scandales et collent un nez rouges aux rois ». Nicolas Canteloup se confie lui aussi au Parisien, il estime que c’est « un mauvais signal » si un arrêt était décidé. « Vincent Bolloré leur reproche trop de dérision. L’essence des guignols c’est d’éclairer notre vie par leur dérision. C’est étonnant de la part d’un grand patron ».
A la question de savoir que fera-t-il pour les sauver? il confie « à eux de me le dire… En tout cas j’essayerai de le faie, même si je ne suis qu’une goutte d’eau. A travers ce témoignage, je veux leur dire ma solidarité. Beaucoup de talents contribuent aux guignols. (…) Les guignols c’est un petit espace de liberté qui ne nuit à personne. Ce n’est pas dangereux pour les hommes politiques. Les gens savent faire la part des choses ».

—- Départ de PPD à l’animation Les guignols de l’info à la rentrée 2015 : l’âme du programme s’en va dans la nouvelle formule —

Voici quelques messages de soutien de politiques pour Les guignols de l’info :