Le sommaire de Sept à huit du 5 janvier 2015 avec l’interview du ventriloque Jeff Panacloc/ Jean Marc ou encore les soins de santé trop chers sans CMU-C, entreprendre à Hong Kong et le procès pénal au Vatican.

Sept à Huit le sommaire des reportages du 5 janvier 2015

Sept à Huit le sommaire des reportages du 5 janvier 2015


Dans Sept à Huit le dimanche 5 janvier 2015, on retrouve l’interview de Thierry Demaizière consacrée au ventriloque Jeff Panacloc âgé de 28 ans. Il était électricien il y a deux ans, aujourd’hui il connait un vrai succès. Il réussit avec sa marionnette à ne former qu’une seule personne grâce aux accords parfaits de la voix, du geste et du son. Jeff Panacloc et son Jean Marc ont souvent été vus dans Le plus grand cabaret du monde via Patrick Sébastien :

Dans les autres reportages de Sept à Huit du 5 janvier 2015, TF1 propose d’embarquer avec l’équipage du Mariette le Roch avec Antoine, Dimitri ou encore Thierry face aux caprices de la mer pour une pêche en mer du nord.
– Reportage sur le cabaret L’ange Bleu dans la région de bordeaux au bord de la N10, plus exactement dans la ville de Gauriaguet. C’est le plus grand cabaret de France avec près de 1200 places. Il faut compter 54 euros pour un dîner spectacle (22,50 euros pour le menu et 31,50 euros pour le spectacle).
– La santé ça coûte cher, avoir une mutuelle c’est pas donné à tout le monde. Ainsi comme Marc, près de 3 millions et demi de français n’ont pas de mutuelle santé. Ils ne parviennent pas à bénéficier de la CMU-C car ils gagnent trop mais à la fois pas assez pour pouvoir se payer une complémentaire. Ne pas avoir de mutuelle santé peut avoir des conséquences si on est hospitalisé, opéré par exemple.
– Focus sur le procès pénal au Vatican, c’est une première avec un ancien prélat qui est accusé de pédophilie suite à la plainte de 4 adolescents.
– Enfin dernier reportage 7 à 8 du 05/01 sur les français tentent de faire fortune à Hong Kong. Patrick a crée son club de tennis, il travaille beaucoup (50h/semaine). Il a tout quitté, il était infirmier avant. Antoine a décidé de se lancer dans les la vente d’épices et de légumes français premium…et ça marche. La nouvelle donne pour les entrepreneurs français.