Le sommaire de Sept à Huit + Life du dimanche 6 mars 2016 avec le témoignage de Laurence Blanchard victime de la Depakine ou encore focus sur le home stagging avec Francky et les urgences psychiatriques.

Avis et commentaires sur 7 à 8 du dimanche 05/03/2016

Avis et commentaires sur le sommaire de 7 à 8 du dimanche 06/03/2016


Harry Roselmack propose un numéro inédit de Sept à Huit le dimanche 6 mars 2016 avec l’interview de Thierry Demaizière : cette semaine il s’agit de Laurence Blanchard qui a été victimes des effets néfastes de la Depakine un anti-epileptique. Ses 3 enfants sont gravement malades. Nouveau scandale sanitaire en vue après le Mediator ? Regardez ce témoignage sur BFMTV :

– Reportage dans 7 à 8 sur l’Arabie Saoudite où une petite révolution vient d’avoir lieu : les femmes ont obtenu de voter pour les élections locales. Elles commencent à travailler mais n’ont toujours pas le droit de conduire. Les équipes de Sept à Huit ont suivi Nawel Hoda et Haifa.

– Les urgences psychiatriques de Creteil reçoivent près de 4500 patients chaque année : les personnes concernées sont soit en dépression soit victimes de troubles mentaux.

– Fait divers avec une femme qui a arnaqué près de 60 personnes qui achetaient des objets sur internet (téléphone, voiture…) avec de faux chèques. Elle reconnait l’arnaque.

Au programme de Sept à Huit Life diffusé à 17H05 (donc juste avant 7 à 8) propose 3 reportages le 6 mars 2016 :

– Direction la cordillère des Andes en Amérique du Sud à la découverte des plus belles roses avec Arnaud.
– Le Home Stagging proposé par des metteurs en scène immobiliers comme Francky permet de relooker des appartements afin de les vendre plus facilement. C’est très tendance. Voir les coordonnées de Francky Boisseau le home stagist vu dans 7 à 8 qui aide Anthony à relooker son appart (site officiel http://www.vendezplusvite.fr/)
:

Découvrez le quotidien d'un home stagist®, ce qu'est le home staging et ses résultats, ce dimanche sur TF1 dès 17h15.

Posté par Vendez plus vite votre bien sur jeudi 3 mars 2016

– Madeleine une ancienne enseignante à la retraite (80 ans) a décidé d’aider ceux qui sont marginalisés par l’illettrisme comme Didier.