Avis Un enfant en danger (France 2) : Aure Atika la révélation
Donnez votre avis

France 2 propose Un enfant en danger le mercredi 6 avril 2016 avec Claire Borotra et Arié Elmaleh : un polar adapté du roman d’Hélène Couturier.

Le thriller de France 2 du mercredi qu'en pensez vous ? / Nils Hardeveld - K'IEN PRODUCTIONS / FTV

Avis et commentaires sur Un enfant en danger de France 2 / Nils Hardeveld – K’IEN PRODUCTIONS / FTV

Avant Folie Passagère le talk de Fréderic Lopez, France 2 diffuse le téléfilm Un enfant en danger (format 90 minutes) avec un beau casting Aure Atika (vue dans la vérité si je mens), Arié Elmaleh, Lannick Gautry ou encore Claire Boratra.
Un enfant en danger de France 2 est adapté du roman Tu m’aimais quand tu m’as fait? de Hélène Couturier.
L’histoire est centrée sur Rebecca une flic qui travaille à la Brigade des mineurs de Toulouse, elle travaille avec Ad’Fab et Sélim. Un jour Mathieu Francoeur débarque à la brigade, son fils Joachim a disparu tout comme sa mère dont il est séparé. Mathieu apparait comme un père bien sous tout rapport sauf que Rebecca se rappelle que 7 ans plus tôt, elle a vu cet homme avec son ex-femme… et il avait très violent. Ca l’a marqué… Rebecca décidé de s’investir dans cette enquête pour comprendre les raisons du départ de Christelle avec Joachim. Que s’est-il passé?

Notre avis et celui de la presse sur Un enfant en danger de France 2 du 06/04/2016 : On a droit à une fiction pleine de suspens avec une Aure Atika qui apparait comme un personnage de femme libre et déterminée.
Télé Loisirs apprécie « Sur un sujet complexe, un téléfilm intrigant et original où Aura Atika apporte beaucoup à son personnage ». Télé Star note que ce « drame policier aux essors psychologiques séduit avant tout par l’interprétation de son trio d’acteurs principaux ». Télé 7 jours donne son oeil critique sur le thriller « Pour mettre en scène ce drame social, autour de la séparation d’un couple et de ses conséquences sur un enfant, Jérôme Cornuau a choisi d’utiliser les codes du thriller psychologique. Le suspense tient notamment grâce au jeu sensible d’Aure Atika ».