Avis final La smala s’en mêle (épisode 7) le 18 mai : c’est la fin !
Donnez votre avis

La smala s’en mêle le final avec l’épisode 7 « Tout va bien se passer » en diffusion le 18 mai 2016 avec Michele Bernier, Julie de Bona ou encore Mark Grosy. La série s’arrête 4 ans d’existence. #LaSmalaSenMele

Les 1ères photos de La smala s'en mêle du 18 mai 2016

Les 1ères photos de La smala s’en mêle du 18 mai 2016


Après le final de Famille d’accueil sur France 3, la dernière saison 9 de Fais pas ci fais pas ça, c’est encore une nouvelle série qui s’achève : La smala s’en mêle avec l’épisode 7 intitulé « Tout va bien se passer ». La diffusion France 2 est prévue le mercredi 18 mai 2016 en concurrence avec Des racines et des ailes en Languedoc sur France 3.
La smala s'en mêle épisode 7 : le retour d'Isabelle Garnier

La smala s’en mêle épisode 7 : le retour d’Isabelle Garnier


L’histoire du dernier épisode de La smala d’en mêle : Isabelle accueille la fille de Franck, Sybille pour une semaine de vacances. Elle avait tout prévu sauf que celle-ci l’appelle Madame et qu’elle annonce qu’elle va vivre en permanence chez son père. Isabelle est perturbée, elle fait que des boulettes. C’est ainsi qu’elle va perdre un copain de Kim lors d’une sortie scolaire ou encore inverse des corps lors d’une crémation.
Isabelle Garnier est inquiète pour sa santé, elle décide d’aller voir un médecin : ce dernier pense qu’elle a une tumeur au cerveau. Du coup, elle panique et prépare son (court) avenir au cas où…Sybille de son côte sème la zizanie dans la famille !

Les avis sur le final La smala s’en mêle du 18 mai 2016 : Télé Star juge « ce divertissement familial plutôt sympathique » mais qu’il ne brille « ni par le fond ni par le jeu de ses acteurs ». Quant à Télé Loisirs, « Une famille sympathique. Les situations amusante s’enchaînent mais l’ensemble manque un peu de finesse ». Enfin Télé 7 jours donne une critique plutôt favorable « Ce nouvel opus ne manque pas d’atouts entre situations burlesques et séquences émotions! Le tout porté par la pétillante Michèle Bernier, toujours parfaite en mère débordée et Julie de Bona, exquise ».