Polémique La rue des allocs : M6 diffuse La rue des allocations à compter du mercredi 17 août 2016 avec 2 épisodes du docu-réalité qui permet de suivre le quotidien de personnes en situation précaire comme Jessica, David, Marie-JO ou Franck dans le quartier Saint Leu à Amiens .

Avis et commentaires sur La rue des allocs sur M6

Avis et commentaires sur La rue des allocs sur M6 : les critiques sont nombreuses


M6 lance un docu-réalité inédit La Rue des Allocs le mercredi 17 août 2016 qui permet une immersion dans le quotidien des personnes en difficultés. Des tranches de vies sans fard.
Les caméras de M6 ont suivi pendant près de 6 mois des habitants de Saint Leu à Amiens : dans ce quartier de nombreux logements sociaux où règne la misère. On estime que 19% de la population est au chômage et ne vivent que grâce aux allocations (RSA, APL, Allocations familiales …).

La Rue des allocs dans le quartier Saint Leu s’intéresse à Marie-Jo qui a 5 enfants. Elle les élève seule et jongle entre les associations et les aides de l’Etat pour que sa famille ne manque de rien.
Jessica a une petite fille Maelys âgée de 4 ans, elle est prête à s’endetter pour faire plaisir à son enfant. Franck est un ancien boulanger, il tente de faire face aux dettes. Quant à David, il touche 450 euros de RSA et tente d’améliorer son quotidien avec des petits boulots au noir.
La majorité vivent en dessous du seuil de pauvreté.


La rue des allocs sur M6 est un document adapté du format UK « Benefits Street » (voir épisode 1 en VO) qui avait séduit près de 6,M de téléspectateurs sur Channel 4.

Les critiques sur La rue des allocs sur M6 le documentaire : Pour Télé Star, c’est pas un très bon avis « malgré l’authenticité des témoignages, crus et souvent touchants, un véritable sentiment de malaise émane de ce docu-réalité non exempt de clichés ». De son côté Télé Loisirs estime dans son avis que « malgré des longueurs, cette plongée dans la réalité de la pauvreté en France dessine des portraits attachants ». Enfin Télé 7 jours livre un commentaire très critique sur La rue des allocs « la misère élevée au rang de divertissement! Il faudrait être cynique our entrevoir l’espoir dans cette tragi-comédie du réel. A l’exception de Marie-Jo, veuve courage, qui trouve le moyen de nourrir les amis de son fils ». ==> Une polémique en cours avec la pétition contre la rue des allocs de M6 jugé stigmatisant.