Immersion de Zone Interdite le dimanche 30 octobre 2016 à Disneyland Paris : un reportage inédit avec Ophélie Meunier qui nous emmène dans les coulisses de ce parc d’attractions unique.

Avis et commentaires sur Zone Interdite à Disneyland Paris le 30 octobre 2016 (inédit)

Avis et commentaires sur Zone Interdite à Disneyland Paris le 30 octobre 2016 (inédit)


Après le mondial de l’auto ou l’école de cuisine de Thierry Marx, l’émission de M6 Zone Interdite du dimanche 30 octobre 2016 nous propose un voyage au coeur de Disneyland Paris au royaume de Mickey (moment de diffusion idéal en pleine vacances de la Toussaint et avant les vacances de noël, de quoi donner envie de faire une petite réservation à Disneyland pour noël ? ).

Disneyland Paris c’est la destination la plus prisée de France avec près de 14 millions de visiteurs chaque année à la découverte de Space Mountain, la Reine des neiges…


Travailler à Disneyland Paris : c’est le rêve de Camille âgée de 19 ans, elle devient castmember. Elle va travailler dans la troupe avec un salaire à peine au dessus du smic. Nouvelle vie pour Camille qui quitte l’épicerie de village de ses parents dans laquelle elle travaillait.

Focus sur Cédric Charpentier (petit loup) chef de troupe des Indiens Blackfeet : un spectacle extraordinaire et risqué avec des dompteurs de chevaux sauvages.
Cédric est âgé de 32 ans, il vient du Var : il est cascadeur depuis 13 ans au Wild West Show avec des bisons de 800 kilos. Il avoue que c’est plus qu’un métier mais son style de vie.
Reportage sur les fans de l’univers magique de Disney qui sont prêts à dépenser de grosses sommes d’argent dans les boutiques.
Il est même possible de faire une demande en mariage au pied du château de la belle au bois dormant : le romantisme est au rendez vous mais attention ça coûte cher, 3000 euros.

Les critiques sur le reportage inédit Zone Interdite spécial Disneyland Paris du 30/10/2016 sur M6 sont partagées : Pour Télé Star « cette visite guidée s’apparente davantage à un dépliant touristique qu’à une analyse de terrain ». Pour Télé Loisirs « l’envers du décor et la réalité du travail en vase clos sont bien montrés dans ce reportage ».