Sept à Huit 19 février 2017 avec Marie France Des Pallières en interview
Donnez votre avis

Le sommaire de Sept à huit du dimanche 19 février 2017 complet (+ 7 à 8 Life) avec le témoignage touchant de Marie France Des Pallières qui a créé une ONG pour les enfants au Cambodge ou encore reportage sur les fêtes de la pleine lune en Thaïlande.

Sept à huit du 19 février 2017 : vos avis et commentaires.

Harry Roselmack propose un nouveau numéro de Sept à Huit et 7 à 8 Life le dimanche 19 février 2017 avec le portrait de la semaine de Thierry Demaizière consacré à Marie France qui se bat pour les enfants du Cambodge.

Elle a bâti avec son mari Christian Des Pallières récemment décédé une des plus grandes écoles du Cambodge où les enfants sont nourris et éduqués, le tout gratuitement. Vous pouvez suivre leur histoire avec les 3 livres qui ont été écrit : Quatre enfants et un rêve / Cambodge pour un sourire d’enfant / Les pépites : l’histoire des enfants chiffonniers de Phnom Penh.




Dans les autres reportages de Sept à Huit le 19/02/2017 :

– Les fêtes le pleine lune en Thaïlande où l’alcool coule à flot sur les plages. Parfois il y a de graves accidents car de nombreuses drogues circulent.

– Les crabes géants d’Alaska : une pêche qui vaut de l’or chaque année au mois d’octobre puisque il se vend 60 dollars lors des fêtes. Certains pêcheurs sont prêts à tous les risques.

– Focus sur Vjéran Tomic l’homme qui a réussi en 2010 à pénétrer dans le musée d’art moderne de Paris pour y prendre 5 toiles de renom. L’homme araignée se confie à 7 à 8.

Le sommaire complet de Sept à Huit Life du 19 février 2017 :

L’école 42 de Xavier Niel une école ouverte en permanence et destinée aux moins de 30 ans sans diplôme. Le but : concevoir des applications internet ou logiciels. Près de 3000 jeunes ont intégré l’école 42.

– Immersion au concours de danse prestigieux où 400 enfants de 9 à 19 ans rêvent de s’imposer pour aller à la finale de New York et tenter de se faire repérer par l’Opéra de Paris ou Bolchoï.

– Les faux souvenirs induits par une thérapeute qui a fait croire à des patientes que leur souffrance venait d’un traumatisme vécu dans l’enfance mais dont elles se souviennent plus. Sauf que ces souvenirs n’ont jamais existé dans la vie des patientes.