Meurtres à Aix en Provence samedi 13 mai 2017 avec Astrid Veillon et Isabelle Vitari : un nouveau polar inédit où le but est de résoudre une série de crimes liés aux prophéties de Nostradamus.

Vos réactions sur Meurtres à Aix en Provence / Credit : © François LEFEBVRE/ LEONIS/ FTV

Face aux directs The Voice 2017 sur TF1, France 3 diffuse l’inédit Meurtres à Aix en Provence samedi 13 mai 2017 avec Astrid Veillon (rappelez vous la série Extrême Limite dans les années 90 ^^).

Elle nous revient comme commandante avec le personnage d’Anne Giudicelli, chargée de l’enquête d’un homme retrouvé crucifié dans la cathédrale d’Aix en Provence. A côté du corps, un extrait d’une prophétie de Nostradamus est retrouvée.





On lui conseille de contacter sa demi-soeur Pauline historienne et spécialiste des écrits de l’astrologue mais elle refuse, car elles ne se parlent plus. Finalement elle va se retrouver obligée de composer avec l’historienne.

Dans Télé 7 jours, Astrid Veillon explique pourquoi elle a accepté le rôle dans Meurtres à Aix en Provence « J’ai avant tout été séduite par le scénario et par mon rôle. Je venais de finir de tourner la saison 1 de Tandem pour France 3 dans laquelle j’incarne une maman tout en rondeur et en féminité. Je voulais m’essayer à un rôle avec un côté plus masculin » (…) « Anne est un personnage d’apparence dure, mais avec des fêlures. Elle est à fleur de peau. »

Les avis de la presse sur Meurtres à Aix en Provence sont assez partagés : Pour Télé Loisirs « relativement classique sur la forme, l’enquête séduit, même si les acteurs ont tendance à surjouer leur partition ».

Yélé Star est assez critique « Le soupçon d’ésotérisme est vite balayé par les situations grotesques qui émaillent cette enquête certes enlevée mais aux coups de théâtre prévisibles ».