Vos avis sur Enquête Exclusive du dimanche 19 avril 2015 sur Paris 13ème, zoom sur le 13ème arrondissement de la capitale. Délinquances, bande de jeunes… la partie n’y est pas toujours rose. Le quartier des chinois de Paris fait polémique après diffusion.

Enquete Exclusive Paris 13ème : encore une enquête stigmatisante ?

Enquete Exclusive Paris 13ème : encore une enquête stigmatisante ?


Dans Enquête Exclusive Paris 13ème, diffusé le dimanche 19 avril 2015 sur M6 à 23h , intitulé « Paris 13ème : police des stups », on (re)découvre un arrondissement qui a la côte. Paris 13ème, c’est en effet la cité de la mode, le quartier chinois, des immeubles modernes construits à coups de millions d’euros… que du bonheur ?
Pas vraiment : quartiers populaires et cités font aussi partie de l’environnement, et avec les plaies (parfois soulignées avec tant de force que ça en crée des polémiques, comme dans un récent reportage de Zone Interdite) que l’on y associe : agressions, vols, bandes de délinquants… et trafic de drogue. C’est la brigade des stups que va suivre Enquête Exclusive Paris 13ème : il y a une unité spéciale de la police et une brigade anti-drogue pour tenter d’éradiquer ce fléau. Car dans les quartiers sensibles, il faut des mois d’enquêtes pour détruire un réseau.

Mais les trafiquants de drogue ne sont pas les seuls à rendre la vie des habitants de Paris 13ème difficile : Enquête Exclusive montre aussi les bandes de jeunes qui occupent les entrées d’immeubles pour boire, fumer, voler, agresser… et même provoquer les policiers ! Quelle est la réputation du 13ème arrondissement de Paris?
Dans un quartier où les prix vont jusqu’à 10.000 euros le mètre carré, un lycéen avait par exemple été agressé et laissé dans le coma. Donnez vos avis le reportage d’Enquête exclusive sur Paris 13ème du 19/04/2015.

Polémique après la diffusion d’Enquête exclusive sur Paris 13ème arrondissement (75013) : le magazine a fait passé le 13ème comme un far west avec des interventions musclées de la police, de la saisie de drogues. Le maire défend le XIIIème, il estime que ce reportage ne représente pas la réalité, le 13ème n’est pas une zone de non droits. De son côté M6 défend son droit à informer.