Quatre saisons sur France 5 avec Jean Imbert chaque dimanche dès le 23 juin 2019 une série documentaire sur les spécialités saisonnières de la France. Quel est le concept ?

Jean Imbert Quatre saisons

Que pensez-vous de la série doc culinaire Quatre saisons de France 5 ? / Photo presse France 5

Jean Imbert l’ancien gagnant de Top Chef 3 et chef du restaurant L’acajou débarque sur France 5 avec une série culinaire : Quatre saisons. à compter du dimanche 23 juin 2019 en prime time. 4 épisodes de 52 minutes sont prévus.

Dans le programme Quatre saisons, le chef part à la rencontre de chefs afin de découvrir les spécialités terroir de la France. Quatre saisons est composé de 4 épisodes.


On sait que Jean Imbert s’est rendu à Menton dans le jardin potager du chef étoilé Mauro Colagreco. Jean Imbert a écrit lui même cette série documentaire : « Pour ramener un témoignage de l’incroyable richesse de notre pays et des valeurs de ces femmes et hommes qui le font vivre.
Et parce que j’en ai marre de voir tous ces fruits et légumes importés du bout du monde sans aucune logique écologique, alors qu’on a des milliers de personnes en France qui se bougent pour nous proposer le top à chaque saison.

Donc j’ai voulu leur donner la parole et fin juillet je suis parti secrètement tourner l’été! J’ai traversé tout le pays en mode sac à dos avec mon équipe rapprochée…(…) ».
Le pitch est clair « : comment consommer mieux et autrement les produits de saison? » 😉 A noter que le concept Quatre saisons va être décliné pour les prochaines saisons automne, hiver et printemps.

ean Imbert

Vos commentaires sur Quatre saisons la série de Jean Imbert / Capture écran

Jean Imbert se confie sur l’écriture de Quatre saisons son tour de France à la recherche de mets exceptionnels dans notre terroir : « Je l’ai écrite un peu, tout seul, comme ça, en espérant qu’elle passerait à la télé ou ailleurs. Et après, je l’ai proposée à France 5, qui l’a quasiment tout de suite acceptée. J’étais vraiment heureux, parce que c’est une chaîne que j’adore et qui correspond vraiment aux valeurs du programme (…) Il avoue « Je ne connaissais aucune des personnes que j’ai rencontrées sur les tournages. Ce qui est drôle, c’est que je travaille maintenant avec elles. Il y a eu des connexions humaines et de l’authenticité.