Avis Camping Paradis mardi 14 août 2018 : Une affaire de famille et Christelle Reboul en guest
3.8 (76%) 5 votes

Camping Paradis à l’honneur le mardi 14 août 2018 dans un ancien épisode où on retrouve Christelle Reboul. Les avis et critiques de l’épisode Camping Paradis estival de TF1.

Avis et commentaires sur Camping Paradis Une affaire de famille

Avis et commentaires sur Camping Paradis Une affaire de famille le

C’est le 40ème épisode de Camping Paradis sur TF1 le 14 août 2018 : l’épisode TF1 se veut très touchant. Christelle Reboul est en guest star dans l’épisode.

Une petite ménagerie s’installe au camping avec la famille Bourdel, ils ont un fils Matthias. Une autre famille débarque au camping, ils viennent leur annoncer qu’il y a eu un échange au maternité.


Au programme une histoire d’amour moderne entre Rodolphe et une jeune fille. Cela fait plusieurs mois qu’ils se parlent, ils se sont donnés un code pour se reconnaître. Manque de bol, il va croire que c’est une autre femme… un trio amoureux va s’installer.

Dans Camping Paradis intitulé « Une affaire de famille » on retrouve la famille Bourdel qui a installé une ferme écologique pendant 1 semaine. Plein d’animaux sont éparpillés sur toute la plage, ils se sont échappés de l’enclos.
La soirée anniversaire a été mouvementée, tous les membres ou presque ont dormi sur la plage. Xavier et André ont un réveil difficile.

Quels sont les avis de la presse sur Camping Paradis du 14 août 2018 et l’épisode « Une affaire de famille » :

Télé Star : « Une histoire divertissante et plaisante à suivre, malgré les maladresses récurrentes de la série ».
Télé Loisirs : « Humour et bon sentiments cohabitent toujours joyeusement dans cette histoire sympathique ».
Télé 7 jours : « Avec son lot de bons sentiments et de bonne humeur. Camping Paradis reste une valeur sûre de divertissement familial! Avec en guest star Christelle Reboul la rigide Amélie de Nos Chers Voisins ».

==> Suivre les nouveautés de Camping paradis saison 10 pour la saison 2018/2019 et de nouveaux inédits.