Polémique Les victoires de la musique 2020 : la cérémonie de France 2 ne fait pas l’unanimité. Explications sur le manque de diversité avec l’abolition des catégories musiques du monde.

Victoires de la musique

La crise aux victoires de la musique 2020 ?

Les Victoires de la musique 2020 c’est le vendredi 14 février sur France 2 en direct de la Seine Musicale. Le but est de rassembler tous les publics autour de différentes musiques. Sauf que cette le panorama est incomplet.

Romain Vivien le président des victoires de la musique explique à Media + que « c’est une représentation qui, encore une fois, est incomplète mais légitime. Il n’y
a que 22 artistes nommés. Et à l’avenir, nous souhaitons davantage de diversité dans le palmarès des nommés, à l’image du paysage musical hexagonal. »


Du changement pour pallier aux manques des Victoires de la musique : « nous avons pris la décision de resserrer la cérémonie autour de 8 catégories (contre 13 l’année dernière). L’objectif est de gagner en lisibilité et en légitimité. Il est compliqué aujourd’hui de mettre les artistes dans des cases puisque les genres musicaux se croisent et se mélangent de plus en plus. »

Le directeur Laurent Bouneau (directeur de Skyrock) confie au Parisien être choqué de la disparition des catégories musiques du monde « officiellement les rappeurs s’en foutent, mais officieusement, ils quand même tristes. Dans le milieu ça grince ». Les votes du public pour certaines catégories permettent d’apporter plus d’interactivité à l’image des NMA.

Le figaro estime qu’on a une surenchère d’animateurs et il y en a plus que des chanteurs. De plus la pire décision prise pour les 35 ans des victoires de la musique 2020 c’est la suppression des catégories musicales : musiques électroniques, musiques du monde et musiques urbaines. Le Figaro écrit : « Qu’on arrête de nous vendre cette soirée comme la seule occasion d’entendre de la musique live à la télévision, cache-se*e d’un service public qui ne sait plus comment courir après l’audience ». Bref, Les Victoires de la musique une soirée qui fait parler mais fera-t-elle de l’audience ? Rien n’est moins sûr !