Les grands gueules de RMC une émission star avec Alain Marschall et Olivier Truchot depuis 14 ans. Il ne se passe pas une journée sans qu’un sujet ne vienne enrichir l’actualité. Les plateaux de télévision et de radio sont ainsi quotidiennement occupés par diverses personnalités et spécialistes qui tentent de décoder l’information sous différents angles. Parmi tous les programmes qui se prêtent au déchiffrage de l’actualité, Les Grandes Gueules se démarque. Plus de 2 millions de personnes se donnent rendez-vous devant écrans et radios pour écouter les analyses des invités d’Alain Marschall et d’Olivier Truchot. Qu’est-ce qui peut expliquer ce succès constant. On en parle dans cet article.

Les grandes gueules

Vos commentaires et avis sur Les grandes gueules de RMC

La constance de la feuille de route choisie depuis le début de l’émission

Le 30 août 2004, RMC diffusait pour la première fois l’émission Les Grandes Gueules sur ses antennes. Le programme sera aussi plus tard, à partir du 5 septembre 2016, diffusé simultanément sur RMC Story. Depuis 14 ans, plus de 2 millions de personnes restent fidèles à l’émission, comme en témoignent les avis sur le forum BFMTV. L’une des raisons de ce succès est la fidélité du programme à sa feuille de route de départ.

L’on reproche souvent aux médias français de ne faire passer que les mêmes têtes. C’est malheureusement un fait. Pour cela, depuis la genèse du projet, Alain Weill et Frank Lanoux, les dirigeants de RMC, ne voulaient pas que les débats du programme soient uniquement menés par des journalistes, des éditorialistes ou des politiques. L’objectif était de recevoir sur le plateau de l’émission des « Français ordinaires ». Ils voulaient beaucoup plus de voix qui ne s’entendent nulle part ailleurs.


14 ans après, l’objectif est resté le même. Alain Marschall et Olivier Truchot, les deux journalistes vedettes de l’émission, animent toujours le débat aux côtés de personnalités que les Français ne sont pas forcément habitués à voir ou entendre. Des agriculteurs, éleveurs, éboueurs, chauffeurs, politiques, chefs d’entreprises et autres profils viennent y donner leurs points de vue de l’actualité.

L’émission des classes moyennes qui valorise et exprime l’opinion publique


Si un autre programme de BFMTV, le Tonight Bruce Infos, innove par son ambiance chaleureuse et décontractée, Alain Marschall et Olivier Truchot font de la diversité des intervenants de leur programme un principe sacro-saint. Ainsi, pour commenter au quotidien l’actualité, ils font appel à des personnes de la classe moyenne. Le Français lambda qui n’a pas souvent accès aux plateaux de télé se sent alors plus valorisé à travers cette émission.

Puisque ce sont des personnes « comme eux » qui y interviennent, les téléspectateurs et auditeurs trouvent forcément un intérêt à suivre quotidiennement le programme.

Les politiques inspirent aujourd’hui peu de confiance aux Français dans leur ensemble. Et c’est peu dire, puisque l’enquête réalisée par l’institut LH2 pour « Le Nouvel Observateur » révèle qu’ils sont plus de 70% à avoir une mauvaise image des hommes politiques. La plupart des Français considèrent en effet que les acteurs de la politique en France n’ont pas les mêmes problèmes qu’eux et qu’ils sont donc déconnectés de la réalité.

Logiquement, un programme qui ne reçoit habituellement que des hommes politiques les intéressera moins. Si l’émission Les Grandes Gueules est toujours aussi suivie, c’est justement parce qu’elle donne la possibilité à tout le monde d’intervenir dans le débat. De plus en plus de Français préfèrent écouter des gens qui vivent les mêmes réalités qu’eux et qui sont ainsi capables d’exprimer leurs manques ainsi que leurs opinions. Avec Les Grandes Gueules, les spectateurs sont rassurés de la franchise des débats.

L’audience a également l’opportunité d’intervenir dans les discussions. Avec la libre antenne, ils ne se privent pas de donner de la voix et d’exprimer leur point de vue sur le sujet qui est à l’ordre du jour. En somme, il est donc très peu probable d’entendre un « tout va bien » là où rien ne va. Et même si c’est le cas, le fait d’avoir la possibilité d’y intervenir spontanément permet de donner un autre sens au débat.

Les Grandes Gueules ou la liberté de ton sans dérapage

Les médias français ne sont pas réputés pour donner une liberté de ton à leurs invités et aux auditeurs qui sont appelés à intervenir. La plupart des chaînes de télévision et de radio préfèrent les propos mesurés. Un peu à contre-courant, Les Grandes Gueules a bâti sa réputation sur la liberté de ton. On n’y fait pas du « politiquement correct » dans les commentaires.

Ceux qui interviennent dans l’émission ne sont pas des professionnels et des habitués de l’univers des médias ou des plateaux. On n’attend donc pas d’eux, qu’ils soient directement sur le plateau ou au téléphone, des comportements ou discours d’experts qui contrôlent leur langage. Ils peuvent éplucher l’actualité avec le ton qui leur plaît. De plus, il n’y a pas de sujet tabou dans le programme. Toutes les thématiques polémiques peuvent y être décortiquées librement.

Cependant, la politique de la parole libre ne veut pas dire que les dérapages sont tolérés. Alain Marschall et Olivier Truchot sont de vrais journalistes. Ils sont toujours présents pour éviter les dérapages excessifs sur le plateau avec tout le professionnalisme qu’on leur connaît.


Les Français et la radio : une histoire d’amour

Le succès de l’émission Les Grandes Gueules peut également s’expliquer par le fait qu’elle est diffusée aussi par la radio. La radio fait partie du quotidien des Français. Selon une récente étude de Statista, 70% de ceux-ci écoutent la radio au moins une fois par semaine. Presque tout le monde est heureux de pouvoir suivre l’actualité sur son smartphone ou lorsque l’on est au volant en déplacement !

Et cela se comprend aisément. Dans un monde où la mobilité est de plus en plus forte, la radio est un canal qui permet de jouir pleinement de son droit d’information tout en étant occupé à une autre activité.

Que retenir ? Le programme Les Grandes Gueules diffusé sur RMC et RMC Story connaît un succès que l’on ne peut nier. À l’origine de ce succès, on retrouve le sentiment qu’ont les Français que l’émission exprime réellement l’opinion du public. De nombreuses innovations sont également apportées par l’équipe dans l’animation des débats. Et vous, aimez-vous Les Grandes Gueules ? Dites-le-nous en commentaire !

==> Du 11 au 19 mai 2020, RMC organise un vote de proposition Les grandes gueules sur La France d’Après et s’engage à envoyer les 5 meilleures propositions à Macron.