Vivre sans eux sur France 2 le mercredi 8 avril 2020 avec Bernard Le Coq ou encore Grégory Montel. Quelle est l’histoire de cette fiction ? Quelles sont les critiques de la presse ? Quelle audience le mercredi ?

Vivre sans eux sur France 2

Vos avis sur la fiction Vivre sans eux / Philippe LEROUX – FTV /ITALIQUE

France 2 programme le téléfilm Vivre sans eux le mercredi 8 avril 2020 en prime time avec Bernard Le Coq dans le rôle principal mais aussi au casting Esther Garrel, Grégory Montel (de la série Dix pour cent ou encore Le Grand bazar), Cécile Fisera, Julie Badoc et Loïc Guinguand.

Synopsis de Vivre sans eux sur France 2 : Martin est âgé de 60 ans et Adèle a 25 ans … ils sont à l’opposé. Martin est bougon et malade tandis qu’Adèle est effrontée. Adèle recherche son père : ensemble ils vont sonner à la porte d’un couple qui formait les 2 disparus.


La gendarmerie refuse l’enquête mais Martin et Adèle lancent des recherches pour disparition inquiétant. En prenant de gros dangers, ils vont découvrir que les fameux disparus ont été assassinés.

Bande annonce de la fiction Vivre sans eux en diffusion sur France 2 (et dispo ensuite en replay FranceTV) :

Les critiques + audience de la fiction Vivre sans eux

Les avis de la presse sur le drame Vivre sans eux avec Bernard Lecoq : Télé Loisirs estime que cette fiction glaçante librement inspirée de faits en réels tient en haleine pendant 90 minutes et les acteurs sont parfaits. Télé Star juge que le tandem fonctionne parfaitement dans cette intrigue qui nous apporte de nombreuses surprises. Télé 7 jours qualifie de Vivre sans eux de « thriller noir et intimiste ». Les héros atypiques sont attachants : « le formidable Bernard Le Coq et la très prometteuse Esther Garrel nous plongent dans une atmosphère inquiétante où le suspense va crescendo ». Télé Câble Sat donne 2 étoiles et juge ce téléfilm « subtil, touchant et même déchirant dans les 5 dernières minutes ».
Grégory Montel prend plaisir à jouer un méchant et à casser son image dans Vivre sans eux sur France 2, il explique dans Le Figaro : « C’est un vrai sal*ud pur jus, il n’a aucune morale. Si toute l’histoire tournait autour de lui, je me serais comporté différemment. Mais j’ai essayé en l’espèce de gommer toutes les petites choses qui pourraient le rendre plus humain ».

Audience Vivre sans eux le mercredi 8 avril 2020 (France 2) : 4 645 000 téléspectateurs et 17,3% de pda (France 3 leader)