Michel Sarran de Top Chef face à l’ouverture des restaurants au 2 juin 2020 (zone verte) avec la crise du covid-19, lance une lettre ouverte (pétition au gouvernement) avec près de 60 autres chefs. Décryptage sur les risques pour les restaurateurs d’ouvrir si les clients ne sont pas au rendez vous à cause de la peur du virus.

Michel Sarran

Pétition pour sauver les métiers de la restauration suite à la crise du coronavirus

La crise sanitaire du coronavirus engendre des situations compliquées voire dramatiques. Philippe Etchebest estime que 40% des établissements risquent la fermeture définitive.

Près de 60 chefs ont signé une lettre ouverte au gouvernement le 22 mai 2020, parmi eux on retrouve Michel Sarran juré de Top Chef 2020 (voir son coup de gueule en vidéo sur instagram), Gilles Goujon, Juan Arbelaez de Quotidien, Pierre Augé, Yves Camdeborde (ex Masterchef), Christian Constant (ex Top Chef), Arnaud Donckele (chef 3 étoiles) ou encore Marc Veyrat.


« Il ne faut pas se précipiter, rouvrir trop tôt, trop vite, tant que le virus circule c’est dangereux. Nous devons avoir la certitude de garantir la pleine sécurité de nos employés et de nos clients. (…) Il est compréhensible que, poussé par le manque de chiffre d’affaire et le désespoir, certains confrères puissent se sentir capables d’ouvrir de suite, malgré ce danger. »

Les chefs espèrent une baisse de TVA à 5,5% , la prolongation du chômage partiel jusqu’à fin 2020 mais aussi la solidarité des compagnies d’assurances ou encore des banques et des bailleurs.