Jean Vincent Placé ivre et en garde à vue (2018) : insultes policier, femme et vigile !
4.6 (91.67%) 12 votes

Jean Vincent Placé fait le buzz (négatif) en avril 2018 : il est placé en garde à vue pendant près de 28h en état d’ébriété : il a eu des propos racistes et a proféré des insultes contre des femmes et des policiers.

Vos avis et commentaires sur Jean Vincent Placé en GAV et en état d’ébriété avec insultes / capture écran ONPC

Jean Vincent Placé ex secrétaire d’Etat de François Hollande et ex sénateur (il est aujourd’hui conseiller régional Ile de France et président de l’UDE (union des démocrates et des écologistes) a été placé en garde à vue dans la nuit du 4 au 5 avril 2018. Sa garde à vue a été prolongée.

Jean Vincent Placé a été contrôlé avec 1,16g d’alcool dans le sang, il a été placé en cellule de dégrisement pendant la nuit. Il a proféré des insultes racistes contre un vigile, a agressé une jeune femme et a insulté des policiers qui l’ont arrêté.


Jean Vincent Placé devrait être poursuivi pour outrage sur personne dépositaire de l’autorité publique selon le parisien (le policier venu l’interpeller a porté plainte contre Placé). De plus une procédure peut être lancée à son encontre pour insulte à caractère raciale et violence sans incapacité sous l’emprise de l’alcool.

A noter que Jean Vincent Placé avait été victime en septembre dernier de vol d’une montre, de son mobile et sa CB lors d’une soirée dans un bar 😉