Le choc Hélène Le Moignic alias Magalie révélée par Les filles d’à côté est accusée de violences conjugales sur son ex compagnon. Retour sur les faits d’une des stars des années 90, est-elle victime ou agresseur ? .

Hélène Le Moignic victime ou auteur de violences conjugales : la star des filles d’à côté est jugée

Les filles d’à côté le sitcom des années 90 qui a la malédiction. Après la mort de Thierry Redler en 2014, Le Parisien dévoile le 24 mai 2018 qu’Hélène Le Moignic âgée de 54 ans est accusée de violences conjugales sur son ex petit ami.

Les faits se seraient déroulés comme le raconte Le Parisien, en décembre dernier dans les Yvelines. Elle lui aurait jeté un tableau sur la tête et aurait menacé de le tuer.


Lors de l’audition avec la police, Hélène Le Moignic a nié les accusations. Elle explique être victime de violences. Une source proche de l’enquête a expliqué au quotidien qu’Hélène Le Moignic aurait jeté un pot de fleurs mais ensuite elle aurait immobilisée et maintenue à terre par cet homme.

A noter qu’Hélène Le Moignic a subi une expertise psychiatrique et le verdict est sévère : elle souffrirait de tendance paranoïaque. Du coup il est difficile de savoir si la comédienne est la victime ou l’agresseur.

Actuellement Hélène Le Moignic ne travaille plus dans les médias, elle a changé de voie et est devenue aide soignante.
Pour les fans des filles d’à côté sachez que Dan Simkovitch fait quelques apparitions dans la série Les mystères de l’amour en tant que mère d’Hugo (le petit ami d’Aurélie, soeur de Béné). Quant à Gérard Vives, il est peut présent actuellement dans les médias, l’an dernier on l’avait vu dans Fort Boyard comme candidat.