Une chance de trop sur TF1 dès le 15 octobre 2015 : 6 épisodes avec Alexandra Lamy et Pascal Elbé. Une série évènement le jeudi soir.

Avis Une chance de trop sur TF1 diffusée dès le 15 octobre 2015

Avis Une chance de trop sur TF1 diffusée dès le 15 octobre 2015


Une chance de trop adapté du roman d’Harlan Coben débarque sur TF1 en prime time avec 6 épisodes de 52 minutes (3 semaines de diffusion).
Les acteurs au casting Une chance de trop sont tous ou presque connus : Alexandra Lamy dans le rôle d’Alice, Pascal Albé dans le rôle de Richard, Lionel Abelanski joue Louis, Hippolyte Girardot interprète Tessier tandis que Lionnel Astier joue Pistillo.

La série Une chance de trop a été récompensée au festival de la fiction TV de la Rochelle avec le prix de la meilleure série et le prix de la meilleure interprétation féminine pour Alexandra Lamy.

Harlan Coben et Alexandra Lamy pour Une chance de trop sur TF1

Harlan Coben et Alexandra Lamy pour Une chance de trop sur TF1


L’histoire d’Une chance de trop c’est Alice Lambert qui a une petite fille de 6 mois, elle prépare le biberon…et d’un coup des coups de feu. Elle est gravement atteinte, se retrouve dans le coma. Quand elle se réveille au bout de 8 mois : la réalité est dure, son mari a été tué et sa fille Tara a été enlevée.
Alice Lambert fait tout pour retrouver sa fille, elle va pouvoir compter sur l’aide de Richard son amour de jeunesse, un flic.
Alice Lambert et sa petite Tara qui a disparu

Alice Lambert et sa petite Tara qui a disparu


La série une chance de trop sort en DVD dès le 30 septembre 2015 et chaque épisode est dispo sur iTunes.

Harlan Coben revient sur le choix d’Alexandra Lamy dans Une chance de trop l’adaptation sur TF1 : « Alexandra est tellement talentueuse ! Les Français la connaissent bien et ont déjà pu la voir dans des rôles très différents, mais je suis persuadé qu’ils vont être extrêmement surpris en la découvrant dans la série. La façon dont elle possède son personnage et l’amène dans ses retranchements est réellement impressionnante. Pour moi, Alexandra est une étoile, une «star», dans tous les sens du terme. »