Section zéro la nouvelle série de Canal + à compter du 4 avril 2016 avec Ola Rapace ou encore Tcheky Karyo : quels sont les avis de la presse sur cette série évènement « création originale » ?

Avis et commentaires Section Zero de Canal +

Avis et commentaires Section Zero de Canal +


Olivier Marchal propose une nouvelle série « création originale » sur Canal + « Section Zero » à raison de 2 épisodes par soirée dès le 4 avril 2016. Le héros de la série Section Zero c’est le suédois Ola Rapace qui joue le rôle du policier idéaliste Sirius Becker : on l’a déjà vu notamment dans le James Bond Skyfall. Dans la série, on retrouve Catherine l’ex-femme d’Olivier Marchal mais aussi Zoé sa fille vue dans la série Disparue de France 2.

L’histoire de Section Zéro : on se situe en 2024 date où les Etats européens sont endettés et décident d’abandonner leur souveraineté au profit de multinationales. C’est ainsi que Sirius décide de se battre pour que la justice perdure.
Le tournage de Section Zero de Canal + qui se situe entre Mad MAx et Blade Runner s’est déroulé pendant 8 mois en Bulgarie. Olivier Marchal confie dans Télé Star « J’y suis allé pour la désolation des décors, magnifique à l’image. (…) La Bulgarie est un pays dur, très pauvre, plaque tournante du terrorisme. Entre les figurants qui voulaient jouer avec leurs propres armes et ceux qui avaient des croix gammées tatouées sur le visage, c’était un peu… pesant ».

Section Zéro c’est un polar futuriste qui tient en haleine et qui est violent. Les âmes sensibles, vaut mieux s’abstenir ! Les avis de la presse sur Section Zero d’Olivier Marchal sont bons : Télé Star juge que « cette nouvelle série policière « cyberpunk » est visuellement réussie« . Télé Loisirs estime que « la mise en scène est habile et l’intrigue gagne en intensité ». Télé 7 jours donne son avis « Devenu scénariste et réalisateur de talent, Olivier Marchal n’en reste pas moins un ancien flic. Même en se projetant dans le futur et en explorant le genre, nouveau pour lui, de l’anticipation, sa série est un polar où les flics sont les héros désésperés qui ont toujours peuplé son cinéma ».