Crime et châtiment la nouvelle émission de Christophe Hondelatte reçoit des avis élogieux de la presse : les faits divers vu autrement via les procès en appel.

Votre forum sur l'émission Crime et châtiment de France 3 avec Hondelatte / Credit : Ch. Lartige/CL2P/FTV

Votre forum sur l’émission Crime et châtiment de France 3 avec Hondelatte / Credit : Ch. Lartige/CL2P/FTV


Tout réussit à Christophe Hondelatte après sa nouvelle émission Hondelatte raconte à 10H30 sur Europe 1, il lance un nouveau magazine sur France 3 à compter du lundi 31 octobre 2016 : Crime et châtiment. Le premier numéro est consacré à l’affaire de Jamel Leulmi. Il a été arrêté en 2010 car il est accusé d’avoir tué sa femme Kathlyn. 2 ans auparavant, il aurait tenté de tuer sa fiancée Julie afin de toucher les assurances décès.

Les avis et critiques sur Crime et Châtiment d’Hondelatte sur France 3 sont excellents : Pour Télé Loisirs « réalisée comme un véritable thriller, cette enquête se révèle prenante dès les premières minutes ». Télé Star apprécie aussi ce nouveau magazine avec TTT « Retour aux sources gagnant pour Christophe Hondelatte qui n’a pas son pareil pour conter les affaires judiciaires. La preuve en est dans ce premier numéro captivant ».
Télé 7 jours aime aussi Crime et Châtiment « Construite comme un polar et incarnée par Hondelatte, cette première affaire bien réelle, utilise certains codes des séries télévisées. C’est vivant, passionnant, parfois troublant. On se prend au jeu… de la vérité ».
A noter la présence d’une dessinatrice d’audience , elle donne son point de vue à travers le dessin. Elle sera présente dans toutes les affaires.
Le saviez-vous? : Le 2nd numéro de Crime et Châtiment va être consacré à Manuela Gonzales la veuve noire de l’Isère. Déjà 2 numéros en tournage sont prévus courant novembre et un autre en 2017.

Christophe Hondelatte se confie dans Télé 7 sur ce nouveau magazine de faits divers « Mon histoire personnelle s’est bâtie autour de Faites entrer l’accusé. A ce jour, cela a été mon plus grand succès à la télévision. J’ai fait de la politique, de l’économie… Mais c’est là que l’on me trouve le plus légitime alors je continue ».