Bruno le sage le gagnant de Koh Lanta Johor, l’édition 2015 de TF1 ? Cet agent maritme a un vrai charisme et il est apprécié par les autres candidats.

Bruno gagnant Koh Lanta 2015 : vos avis et commentaires. S'il perd êtes vous déçu ?

Bruno gagnant Koh Lanta 2015 : vos avis et commentaires. S’il perd êtes vous déçu ?


Le gagnant de Koh Lanta 2015 doit être apprécié par les autres candidats et Bruno en fait partie. Il s’est révélé plutôt discret et déterminé… il a peu trahi ses amis. Bruno a 52 ans, il est marié avec 2 enfants. Il travaille comme agent maritime au Port du Havre. Bruno se définit comme la force tranquille : il est passionné de sports nautiques. L’eau il maîtrise malgré son ange. Bruno va-t-il faire le poids face Chantal la combattante, Marc le stratège et Mélissa la rescapée ?

Denis Brogniart
explique dans Le Parisien que les finalistes ont tous mérité leur place. Mélissa s’est battue pour aller chercher sa place en finale. Les 3 autres finalistes « sont ceux qui se sont le plus investis sur le camp. A commencer par Marc, qui a prouvé qu’il était le meilleur pêcheur que Koh Lanta ait jamais eu et l’un des plus doués en survie et en stratégie. » Marc le gagnant Koh Lanta Johor : l’aventurier peut l’emporter et qu’on l’aime ou pas il le mérite.
Bruno gagnant des 100 000 euros de Koh Lanta 2015 ? il explique que ça changera pas sa vie, la sienne est déjà construite mais que ça payera les études de ses enfants. S’il gagne l’épreuve des poteaux, Bruno confie qu’il choisira Marc ou Chantal par amitié… il précise savoir aussi que ces 2 candidats « ne font pas l’unanimité auprès des autres aventuriers »…donc il a plus de chance de gagner.
Marc et Chantal en finale le spoiler qui circule sur les réseaux sociaux avant l’heure : info ou intox ?

Marc ou Bruno qui peut être le vainqueur de Koh Lanta 2015 ce 24 juillet ? Denis Brogniart estime en tout cas que cette saison fait « partie des 3 belles saisons » grâce à « des candidats charismatiques, de véritables aventuriers, des stratèges hors pair…Tous étaient impliqués à 100% ce qui n’était pas toujours le cas auparavant ».