Hommage à Cabu par Corbier de Récré A2 : Emotion et amitié !
Donnez votre avis

François Corbier du Club Dorothée réagit à la mort de Cabu le dessinateur dans l’attentat de Charlie Hebdo.

Hommage de Corbier à Cabu

Hommage de Corbier à Cabu


Mort de Cabu le dessinateur : Corbier l’ami de Cabu rend hommage à son ami qui a été assassiné le 7 janvier 2015 dans l’attentat de Charlie Hebdo. Cabu et Corbier ont travaillé ensemble dans Récré A2 (émission sur France 2 avant l’arrivée du Club Dorothée sur TF1). Corbier est très ému il a écrit sur Facebook ce message touchant « Ah putain les cons ! Non seulement dieu n’existe pas mais ses représentants sont toujours aussi médiocres !
Voilà que deux crétins ont déboulé ce matin à Charlie Hebdo. Ils étaient armés. Ils ont tiré. Parmi les victimes on a relevé Cabu. Ce qui me laisse sur le flanc c’est que les personnes qui ont fait ça viennent de se tirer une balle dans le pied. Ce faisant ils attisent encore un peu plus la haine et la colère contre leur communauté. Je doute qu’ils en soient conscients.
Quand on est con : on est con !
C’est pitoyable.
Comment peut-on se faire assassiner pour avoir fait un dessin ? Faut-il que les meurtriers soient stupides. Comme toujours les religieux de tous poils s’emploient à mettre le souk. Les Cathos sont prêts à casser du pédé et de l’avorteur. Des Juifs religieux persistent à assassiner des Palestiniens religieux aussi et des Mahométans entre deux kidnappings de petites filles tuent ceux qui se moquent du Prophète. Et bien sûr c’est chaque fois au nom de l’amour universel que s’arme le bras vengeur !
On est mal barré.
Avec Cabu nous partageons beaucoup de choses. Il est anar. Je le suis. Il aime rire. Je passe ma vie à faire la même chose. Ce matin lorsque j’ai entendu que le journal a été attaqué j’ai eu le souffle coupé. Je me suis mis à pleurer. Comme un gamin auquel on vient d’annoncer que le Père Noël est une blague.
Cabu qui m’a tant fait rire me laisse en larme.
Cabu ! Bon sang…
Un jour au moment de prendre l’antenne, Dorothée grimpe sur la table sur laquelle Cabu fait ses dessins. Je suis assis à côté de lui. Do est en mini jupe. Je me tourne vers lui et je dis : « Si tu te penches un peu tu pourras voir ses couilles ! ». Je revois encore mon camarade éclater de rire et se plier en deux pour ne pas qu’on le voit ainsi au moment où s’ouvre l’antenne…
C’est comme ça que je veux me souvenir de lui. Riant à s’en décrocher la mâchoire et l’oeil brillant.
Cabu est mort et la connerie ne s’est encore jamais aussi bien portée !
L’injustice est flagrante.
Je tiens personnellement à remercier le Prophète qui en envoyant ses deux sbires assassiner mon copain me fait une sorte de clin d’oeil car j’ai bien compris qu’il avait été fier de mon papier sur Framboisier et qu’il tenait à m’en faire rédiger un autre pour le plaisir de la lecture.
Putains de cons ! ».
Triste début 2015 car on déplore aussi la mort de Framboisier des musclés (décédé des suites d’un cancer).