Le forum politique de l’après présidentielle 2017 avec Emmanuel Macron élu président de la république le 7 mai : venez partager vos avis sur les résultats, la campagne des législatives, le nouveau gouvernement et 1er ministre encore les buzz de la politique. Le tout dans le respect des opinions de chacun qu’on soit de droite, gauche, des partis extrêmes ou qu’on vote blanc… Tout le monde peut s’exprimer mais en restant ouvert aux autres et courtois.

Votre forum espace de discussion sur la politique et l’après présidentielles 2017 … en attendant les législative/ Capture écran

La politique passe par la télé et internet en 2017, voici votre espace de discussion sur la politique avec l’après présidentielle 2017 et les législatives du mois de juin 2017 en France. Venez commenter la campagne des candidats, les sondages ou encore le nouveau gouvernement de Macron.

Petit carnet de route pour suivre les moments importants de la politique française, la revue de presse, les sondages…




Venez commenter avec nous la politique en France en restant respectueux des opinions de chacun. Tout commentaire d’insultes ou de racisme sera supprimé sans préavis. Merci de votre compréhension 😉 C’est parti pour le forum Politique de l’après présidentielle 2017 sur Nouveautés Télé.

Le forum politique de Nouveautes-Tele : les législatives 2017


Politique : résumé de la journée du jeudi 25 mai 2017

Retour sur l’affaire Ferrand : en plus de l’affaire immobilière, on apprend qu’il a employé son fils comme assistant parlementaire pendant 4 ans pour un montant brut de 8704 euros. Il doit aussi s’expliquer sur le poste de chargé de mission aux Mutuelles de Bretagne jusqu’en décembre 2016 alorsqu’il a la quitté la direction en 2012.
Le Parisien relate la confidence d’un proche du ministre « Sa chance c’est que cette affaire est trop compliquée, ça va faire pschitt »

– Pole emploi veut inciter à la recherche d’emploi et crée une polémique en publiant la journée type d’un demandeur d’emploi (il manquait que la pause pipi dans le planning).

Christophe Castaner porte parole du gouvernement a annoncé qu’il souhaitait après les législatives l’arrivée de personnalités de droite au gouvernement en citant notamment Jean Pierre Raffarin.

– Le PS est mécontent contre Marisol Touraine : elle est candidate aux législatives en Indre et Loire mais elle se revendique de la majorité présidentielle. La fédération PS d’Indre prône l’exclusion du PS. Elle confie de son côté : « Je regrette cette polémique, chacun devrait se retrousser les manches plutôt que de perdre son temps. Je fais campagne pour Emmanuel Macron, pour que des hommes et des femmes de gauche siègent à l’assemblée nationale ».

Politique : résumé de la journée du mercredi 24 mai 2017


– Richard Ferrand ministre de Macron piégé par une affaire immobilière et un arrangement familial . Sur Europe 1, il reconnait les faits mais déclare que tout s’est passé dans la transparence.

– Dans les autres révélations du Canard Enchaîné on apprend que Macron aurait accordé près de 900 millions d’euros de baisse d’impôts aux cadres du CAC 40 avec sa loi qui réduisait de moitié la fiscalité des actions distribuées gratuitement.

– Florian Philippot bientôt écarté du Front National ou va-t-il partir de lui même? Il a avoué ne pas pouvoir rester au sein du parti si la question de la souveraineté monétaire était abandonné. De plus il vient de créer son association au sein du parti « Les patriotes »

Les fonctionnaires et Gérard Darmanin : quelles relations avec les syndicats? Qu’est ce qui se prépare sous l’ère Macron / Edouard Philippe ?

Politique : résumé de la journée du mardi 23 mai 2017

La loi du travail II à la une du parisien du 23 mai 2017

– L’actualité politique est marquée par Emmanuel Macron qui reçoit les syndicats et le patronat sur la réforme du code du travail. Le patronat est divisé : le CPME et l’U2P souhaite préserver le rôle des branches professionnelles. La CFDT prévient de son côté « une réforme à la hussarde ne passera pas »
Selon Le Parisien, Jean Claude Mailly refuse de négocier le plafonnement obligatoire des indemnités prud’homales. La CGT ne veut pas négocier les indemnités des prudhommes mais aussi le relèvement des seuils sociaux. La CFDT pense idem pour le plafonnement des indemnités des prudhommes mais elle ne veut pas autoriser une négociation avec des représentants qui n’auraient pas d’étiquette syndicale.


– Hommage des politiques suite à l’attentat de Manchester en marge du concert de Ariana Grande

Politique : résumé de la journée du lundi 22 mai 2017

Une du parisien du 22 mai 2017

– Le pouvoir d’achat pour les républicains aux législatives 2017 : c’est l’axe central LR pour tenter d’obtenir la majorité face à La république en Marche.

Après l’éviction de François Fillon, c’est François Baroin qui a repris le flambeau et qui mène la campagne des législatives 2017.
Ils ont décidé de se placer sur l’axe qui préoccupe les français : le ras-le-bol fiscal.

Mesures les républicains aux législatives 2017 pour le pouvoir d’achat des français :

* Baisse de 10% de l’impôt sur le revenu et ça concerne tous les ménages dont les classes moyennes « qui sont matraquées fiscalement ».
* Retour de défiscalisation des heures supplémentaires
* Fini la hausse de TVA de 2 points voulue par Fillon, du coup on renonce à 13 milliards de rentrées fiscales


Hausse de la CSG en 2018 : qui est perdant? qui est censé y gagner au final ?

– Le directeur du département politique Harris Interactive, Jean Daniel Lévy explique au Parisien par rapport à la gauche aux législatives : « L’électorat de gauche est atone. Il reste au même niveau dans nos intentions de vote que le score de Benoit Hamon à la présidentielle autour de 6%. Jean Luc Mélenchon, lui, bénéficie d’une dynamique intéressante : le vote identitaire à gauche c’est lui.

Politique : résumé de la journée du dimanche 21 mai 2017

Une du JDD avec Edouard Philippe le 21 mai 2017

Qu’attendent les salariés, grands patrons, chômeurs etc… d’Emmanuel Macron? Le Parisien a interrogé les intéressés :
* Un chauffeur VTC explique « Emmanuel Macron doit davantage réguler le secteur des VTC. Tous les chauffeurs sont pris à la gorge. Les prix imposés par les plates-formes nous conduisent à la ruine. Stop à l’ubérisation sauvage ».
* Un salarié d’une entreprise de transports attend la fin de la taxe d’habitation ou encore encore la défiscalisation des heures supp. Il n’est pas contre la réforme du code du travail concernant le plafonnement des indemnités prud’homales et la possibilité de signer des accords majoritaires au niveau de l’entreprise.
* Le chômeur s’insurge contre le refus de 2 offres d’emploi et la radiation de Pole emploi. Par contre il est pour l’élargissement des allocations chômage à tous les actifs.

=> le bilan est plutôt positif, pour résumer les français voient du positif mais attendent de voir le concret.

Edouard Philippe le premier ministre en interview dans le JDD su le prélèvement à la source est à l’étude : Gérard Darmanin est en train d’examiner les conditions de sa mise en oeuvre.
Concernant la réforme du code du travail oui à la discussion mais rapidement. A la question « Jusqu’à quel point êtes-vous déterminé à mener une réforme qui peut jeter les français dans la rue ? il répond « Notre pays doit avancer. Il doit repartir. Il a des atouts considérables mais aussi des défis majeurs à relever. Au fond, tous les français le savent, et ile ne nous pardonneraient pas de ne rien faire. Nous devons avancer avec détermination, saisir ce moment et cet espoir ».


Politique : résumé de la journée du vendredi 19 mai 2017

Le gouvernement Macron a décidé de verrouiller la communication afin d’éviter le moindre couac avant les législatives qui sont cruciales pour le gouvernement. En Marche aura-t-il la majorité parlementaire ? Selon le dernier sondage les Echos / Opinionway, La république en Marche obtiendrait 280 à 300 députés, LR/UDI 150 à 170, le PS et ses allés 40 à 50 députés, La France Insoumise 20 25 et le FN entre 10 et 15 députés.
A noter que plusieurs sociétés de journalistes ont adressé une lettre ouverte au président contre la décision de l’Elysée de choisr les journalistes autorisés à accompagner le chef de l’Etat lors de son déplacement au Mali.

Christophe Castaner le porte parole du gouvernement a annoncé que la réforme du code de travail doit être opérationnelle en septembre / octobre. « L’objectif du plein emploi nécessite d’aller vite et de ne pas perdre 2 ans, parce qu’il faut en moyenne 2 ans sur un texte législatif classique pour qu’il soit totalement en vigueur ». Le texte devrait être discuté en juillet au Parlement.

Emmanuel Macron a la cote de confiance la plus faible dès le départ de son investiture : 45% d’opinions favorables et 36% pour Edouard Philippe (Hollande était à 58%, Sarkozy à 59%, Chirac à 61% en 1995 et 53% en 2002).

Politique : résumé de la journée du jeudi 18 mai 2017

Quelle est l’opinion des français sur le gouvernement d’Edouard Philippe (Macron I) ? :
Selon l’institut Elabe de BFMTV : 6 français sur 10 sont satisfaits. 65% chez les 18 à 24 ans et 64% chez les plus de 65 ans. Les moins satisfaits sont les milieux populaires à 56%.
Ce qui est intéressant c’est que pour 52% des sondées, les personnalités qui viennent d’horizons très différents ne tiendront ensemble que de manière temporaire.

La une du figaro du 18 mai 2017


Sondage Législatives 2017 : l’alliance En Marche / Modem réussirait à obtenir 32% des voix aux législatives. Les républicains / UDI seraient à 19% tout comme le Front National. France Insoumise obtiendrait 15% et PS/PRG à 6%.
Les choses sont assez claires selon le sondage Harris Interactive / France Télévisions : 60% des français souhaitent qu’Emmanuel Macron obtienne la majorité à l’assemblée.

Politique : résumé de la journée du mercredi 17 mai 2017

Les noms du premier gouvernement Macron viennent d’être dévoilés officiellement

François Bayrou ministre de la Justice
Gérard Collomb ministre de l’intérieur
Bruno Le maire ministre de l’économie
Richard Ferrand ministre de la cohésion et des territoires
Nicolas Hulot ministre de la transition écologique et solidaire
Gérard Darmanin ministre de l’action et des comptes publics
Marielle de Sarnez ministre des affaires européennes
Annick Girardin ministre des Outre-Mer
Laura Flessel ministre des sports
Syvlie Goulard ministre des Armées
Jean Yves Le Drian au Quai d’Orsay
Agnès Buzyn ministre des solidarités et de la santé
Jean-Michel Blanquer ministre de l’éducation national
Muriel Pénicaud ministre du travail
Jacques Mézard ministre de l’agriculture
François Nysses ministre de la culture
Fréderic Vial ministre de l’enseignement supérieur
Elisabeth Borne ministre des transports



Politique : résumé de la journée du mardi 16 mai 2017

Les rumeurs du gouvernement Edouard Philippe selon Le Parisien :

Une du Parisien du 16 mai 2017

– Jean Yves Le Drian à la Défense
– Gérard Collomb au ministère de l’intérieur
– Richard Ferrand au ministère du travail et de l’emploi ou relation avec le parlement
– François Bayrou à la Justice
– Corinne Lepage à l’Education Nationale
– Sylvie Goulard au Quai d’Orsay
– Marielle de Sarnez aux affaires européennes
– Jean Paul Delevoye au travail ou au parlement
– Jean baptiste Lemoyne à l’agriculture
– Jean Pisani Ferry au budget
– Axelle Tessandier au numérique
– Thibault Lanxade au commerce et à l’artisanat
– Astrid Panosyan pour le commerce extérieur

A noter qu’Arnaud Montebourg is back, l’ancien ministre de l’économie va soutenir Philippe Baumel aux législatives dans une réunion publique le 18 mai puis il sera au mont Beuvray le lundi de pentecôte.

Politique : résumé de la journée du lundi 15 mai 2017

Une du parisien avec Macron le 15 mai 2017

Le premier ministre de Macron est désigné le 15/05, il s’agit d’Edouard Philippe (proche de Juppé) selon les divers spoilers. Comment vont réagir les républicains? Richard Ferrand pourrait être nommé à l’intérieur, François Bayrou au Quai d’Orsay, Nicolas Hulot au ministère de l’environnement, Jean Yves Le Drian conserverait la Défense.
Bruno Le Maire, Pierre-Yves Bournazel et Franck Riester pourraient être des futurs ministres.

Le directeur de cabinet d’Emmanuel Macron est Patrick Strzoda âgé de 64 ans, il était préfet puis il est devenu directeur de cabinet de Cazeneuve à la Place Beauvau.

— Mise à jour au fil des actualités —